Un tercet de Yeats (pour servir d’exergue)

Sur notre temps asphyxié et asphyxiant : ce tercet intitulé « Trois mouvements », trouvé dans L’Escalier en spirale et autres poèmes (traduction J.-Y. Masson, chez Verdier, p. 48-49) :

« Sakespearian fish swam the sea, far away from land;
Romantic fish in nets coming to the hand;
What are all those fish that lie gasping on the strand? »

(Le poisson shakespearien nageait en pleine mer, loin de la terre;
Le poisson romantique nageait dans les filets ramenés à la main;
Quels sont tous ces poissons qui gisent suffoquant sur le rivage?)

About Annie Mavrakis

Agrégée de lettres et docteur en esthétique, Annie Mavrakis a publié de nombreux articles ainsi que deux livres : L'atelier Michon (PUV, février 2019) et La Figure du monde. Pour une histoire commune de la littérature et de la peinture (2008).

View all posts by Annie Mavrakis →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *