iconologie

Francis Bacon : Trois études de personnages au pied d’une Crucifixion

3 avril 2017
By Annie Mavrakis
Francis Bacon : Trois études de personnages au pied d’une Crucifixion

Bacon ayant détruit la plupart de ses œuvres d’avant 45, le premier et seul triptyque réalisé à cette époque, Trois personnages au pied d’une Crucifixion (Tate Britain 1944, huile et pastel ; chaque panneau : 94 cm x 73,7 cm) donne un peu l’impression de « tomber du ciel ». De fait, Bacon a souhaité donner ce caractère,...
Lire la suite »

Tags: , , , , , , , , ,
Posted in Bacon, Ut pictura poesis / esthétique, au jour le jour, iconologie, peinture actuelle (XXe-XXIe siècles), poésie | No Comments »

Bacon : Homme et Enfant, 1963

1 novembre 2016
By Annie Mavrakis
Bacon : Homme et Enfant, 1963

Francis Bacon, Homme et enfant, 1963, Musée d’art moderne de Humlebæk, Danemark Même montrés dans des occupations quotidiennes, conversant, copulant, se rasant, téléphonant, faisant du vélo, se contentant parfois de se tenir devant nous comme si le temps s’était arrêté, les personnages de Bacon restent des énigmes. Ses scènes de genre ne sont pas...
Lire la suite »

Tags: , , , , ,
Posted in Bacon, au jour le jour, iconologie, peinture actuelle (XXe-XXIe siècles) | No Comments »

Une nouvelle Judith du Caravage ?

1 novembre 2016
By Annie Mavrakis
Une nouvelle Judith du Caravage ?

Judith coupant la tête d’Holopherne, Rome, 145 × 195 cm (Galleria nazionale d’arte antica) Dans ce magnifique tableau, le Caravage renouvelle de façon décisive l’iconographie du sujet, montrant l’héroïne biblique en pleine action, sous le regard médusé de sa servante : le sang jaillit en direct, les sourcils de l’héroïne se froncent de dégoût,...
Lire la suite »

Tags: , , ,
Posted in Judith/Salomé, au jour le jour, iconologie | No Comments »

Francis BACON, Fragment d’une Crucifixion, 1950

7 mai 2016
By Annie Mavrakis
Francis BACON, Fragment d’une Crucifixion, 1950

L’ekphrasis ne se pratique plus guère, tant cet exercice, réservé aux peintures à sujet littéraire, paraît inapplicable à la peinture des XXe et XXIe siècles, qui a bruyamment rompu avec son ancienne « soeur », la poésie. L’exercice se veut bien plus, en effet, qu’une description extérieure, factuelle, à la Robbe-Grillet, que rendrait possible la seule...
Lire la suite »

Tags: , , , ,
Posted in Bacon, iconologie, peinture actuelle (XXe-XXIe siècles) | No Comments »

Le Temps dédoublé (suite : une image du XVe siècle)

17 décembre 2010
By Annie Mavrakis
Le Temps dédoublé (suite : une image du XVe siècle)

Danse macabre du XVe siècle (BN)  J’ai fait remarquer dans un précédent article qu’à un certain moment dans l’histoire de l’art l’allégorie du Temps (souvent munie des mêmes attributs que la Mort) est relayée en peinture par une figure plus quotidienne, voire plus motivée, de vieille femme. Plus motivée puisque facilement contextualisable, les situations ne manquant...
Lire la suite »

Tags: , ,
Posted in anthologie de textes et d'images, iconologie | 4 Comments »

Le Temps dédoublé

25 juin 2010
By Annie Mavrakis
Le Temps dédoublé

   Le tableau ci-dessous est une curiosité iconographique. Peint par Pompeo Batoni, il se présente comme une allégorie mettant en jeu trois personnages : Le Temps, à droite, la Vieillesse et la Beauté. Le vieillard ailé à barbe blanche qui tient un sablier sur la droite est conforme au type allégorique même s’il n’en...
Lire la suite »

Tags: , , , , , , ,
Posted in iconologie | 1 Comment »

Le Temps dédoublé (textes)

25 juin 2010
By Annie Mavrakis

La  figure mythologique du temps n’a en principe rien de féminin. C’est un vieillard barbu, parfois muni d’une faux (empruntée à sa collègue la Mort) et souvent d’un sablier. Pourtant dès le moyen-âge, apparaît à ses côtés comme son ombre ou son double, un personnage de vieille. Chez Guillaume de Lorris, il est appelé « Vieillesse » et prend...
Lire la suite »

Tags: ,
Posted in iconologie | No Comments »

Judith ou Salomé?

14 février 2010
By Annie Mavrakis
Judith ou Salomé?

   Ce tableau d’un petit-maître (petite maîtresse?) du début du XVIIe siècle, Fede Galizia, illustre bien le phénomène constant de transfert de motifs d’un sujet, en l’occurrence l’histoire de Judith de Béthulie à un, voire à plusieurs autres, transfert qui traduit de la part de l’artiste une souveraine indifférence à l’égard de ce qui n’est pas...
Lire la suite »

Tags: , , , , , , , , ,
Posted in iconologie | No Comments »

Réflexions sur le titre d’un tableau

3 décembre 2009
By Annie Mavrakis
Réflexions sur le titre d’un tableau

Artemisia Gentileschi, Judith égorgeant Holopherne, 1612-13, (Naples Capodimonte) Dans un texte consacré à la Judith de Naples d’Artemisia Gentileschi, Roland Barthes soulignait la différence entre la façon dont peinture et littérature s’approprient un « sujet » préexistant : l’écrivain, notait-il, a la faculté de transformer l’histoire à son gré, alors que le peintre «...
Lire la suite »

Tags: , , , , , ,
Posted in iconologie | No Comments »

Judith et Salomé, une gémellité paradoxale

13 février 2009
By Annie Mavrakis
Judith et Salomé, une gémellité paradoxale

  J U D I T H   O U   S A L O M E ?  Le dessin ci-dessous, réalisé à ma demande par Kostas Mavrakis pour la couverture de ma thèse de doctorat soutenue en juin 1991 à Paris I, joue sur l’indécidabilité résultant du transfert des motifs liés aux deux sujets depuis...
Lire la suite »

Posted in iconologie | No Comments »

LA FIGURE DU MONDE

    4e de couverture
Le sort de la peinture importe depuis toujours aux écrivains, qui n’ont jamais interrompu leur dialogue avec les tableaux. L’oeuvre des plus grands d’entre eux, de Diderot, de Balzac, de Zola ou de Proust, en témoigne parmi d’autres.
Mais depuis le XIXe siècle ce dialogue est devenu problématique car la fiction et la représentation, qui définissaient pour la littérature et la peinture un espace d’échange et de partage, ont été progressivement évacuées des arts plastiques...

En savoir plus

Commander chez l'éditeur